05/03/2010

Je veux bien fermer les guillemets mais pas ma gueule ! (*)

 

Contrairement à ce que d'aucuns pourraient croire, je ne suis pas insensible aux commentaires de mes visiteurs... je les lis !

Sur le site « Medium4you » j'en ai retenu certains qui valaient leur pesant de cacahuètes...


Tous issus bien entendu d'une droite aussi extrême que bien pensante. 

Qui a inventé le terme de Wallonistan ?


Un certain Peter Pan me reproche notamment de débiter des « certitudes idéologiques matinées de lobotisation démocratiquement- socialisante » quand je dis que la Droite stigmatise les sans-emploi, les accuse de fainéantise et d'assuétude à l'assistanat quand le patronat – socle financier de l'idéologie libérale – ne crée pas d'emploi mais préfère exporter l'outil vers des cieux où le respect humain n'est même pas un rêve ...


La presse d'aujourd'hui encore révèle que des sociétés ont fraudés sur les intérêts notionnels ... 

Où sont les postes crées grâce à ces bénéfices ? ...


Alors, les Peter Pan, les Gode-Froid de Bouillon et autres Bruckman ... Oui, je suis et reste Socialiste et fier d'être de Gauche. Oui je reste de plus en plus convaincu que nos valeurs de solidarité sont les seules qui valent la peine d'être défendues. 

Quant à Turboman l'indépendant, si tu veux te battre seul libre à toi, c'est en fait la seule voie que t'ouvre l'individualisme libéral.


Les réactions publiées à la suite de mes post sont en adéquation avec le malaise vécu par la classe laborieuse... Opel hier, Carrefour aujourd'hui, qui demain ? 

On assiste au détricotage du tissu social. 

Quand la chaîne française envoie au tapis 1700 de ses travailleurs, c'est la faute à la Gauche ?

Et si les syndicats se battent pour qu'il gardent une dignité humaine, c'est pour le plaisir de voir des mères et des pères de familles croupir dans la misère ? ...


Disraëli, premier ministre britannique du début du siècle dernier disait qu'il n'y a pas pire mensonge que le mensonge statistique. Moi je dis que si : il y a le mensonge libéral !


Avant de terminer je voudrais rassurer Monsieur Bruckman, non je n'ai pas vécu de l'autre côté du Mur, mais par contre j'ai vécu pendant 23 ans sous une dictature militaire parmi les pires qu'ait connu la planète... Une dictature libérale bien et très fréquentée par des hommes de droite belges encore aux affaires... 

Là aussi le parti portait le qualificatif de « populaire » !!!


Je ne vous salue pas. Will.

(*) Pierre Desproges.

 

18:45 Écrit par Will - will.lebrun@gmail.com dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.