11/08/2009

Du pognon comme s'il en pleuvait ! ...

 

Je profite de mes vacances pour baguenauder sur la toile, et pour y rechercher des idées … Par hasard – ou presque … - j’ai atterri sur le blog de Marco Van Hees, l’auteur du jubilatoire « Reynders, l’homme qui parle à l’oreille des riches » ainsi que d’autres ouvrages tout aussi édifiants qui traitent  des Belges ultra fortunés …

Sur son blog  - http://frerealbert.be/ - on peut même trouver une chronique tenue par le chien de Didier ainsi qu’une liste de nos milliardaires ventilés par provinces.

L’auteur suggère que l’on applique une taxe de solidarité sur les fortunes de ces braves gens, taxe qui – eu égard à l’énormité des montants en jeu – est infime … Il parle de 2 %...

Je me suis donc amusé à faire ce calcul mais à ma manière.

J’ai additionné les 30 fortunes et suis arrivé à un montant de 56 584 000 000 €

A cela  j’ai enlevé 30 millions € (les montants non taxables), reste donc 56 554 millions.

J’ai multiplié par 4 % (je trouve que 2 % est trop anecdotique, pas assez solidaire) ce qui me donne le montant de l’impôt appliqué soit  2 262 160 000 €

Si je divise cette somme par 1200 j’obtiens le nombre de pensionnés qui pourraient voir leur indemnité augmentée de 100 € par mois soit 1 885 133 personnes (4 % en plus que le nombre de personnes de plus de 65 ans recensées fin 2008 !)

N’oublions pas que ces montants sont le résultat de la spéculation sur le fruit du travail de ces gens qui – à la retraite – doivent souvent couper un franc en quatre pour finir difficilement leurs mois… Quand ils y arrivent !

Et quand on voit que certains de ces nababs avouent une augmentation moyenne  de leurs fortunes de 296.12 % depuis 2000 soit environ 33 % par an, un prélèvement solidaire de 4 % est loin de les mener à la banqueroute !

Qu’est ce qu’on attend ?

@+. Will…

 

19:43 Écrit par Will - will.lebrun@gmail.com dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.