23/07/2009

Quand elle te chante "Viens vite !" sur l'air de "Fous-moi le camp !"

Ce matin, je faisais, comme d’habitude, mon tour de la presse belge quand je me suis arrêté sur une interview ertébéenne de la très sexy Sabine Laruelle…

Elle livrait son sentiment (si, si elle en a comme tout le monde !) sur les revendications des agriculteurs.

Voici l’extrait qui m’a interpelé : « Dans les propositions de la Commission européenne, selon Sabine Laruelle, "il y a des pistes intéressantes: la Commissaire dit ‘il y a un déséquilibre dans la chaîne entre la production et la distribution. Le rapport de forces n’est pas un rapport de forces équilibré, donc il faut qu’on prenne des mesures, aussi au niveau européen, pour faire en sorte que cet équilibre soit rétabli pour être sûr que ce auquel les agriculteurs ont droit leur revienne bien et ne reste pas bloqué dans des marges excessives à d’autres niveaux de la filière".

Au niveau belge, estime Sabine Laruelle, "il faut aussi qu’on puisse se positionner sur des pratiques de commerce. Moi personnellement je trouve assez inacceptable que l’on fasse du lait, de la viande, de légumes, de fruits des produits d’appel. Parce que quand on fait un produit d’appel, on donne l’impression au consommateur que ce sont des produits avec peu de valeur. Un litre de lait aujourd’hui, c’est quasi moins cher qu’un litre d’eau et qu’un litre de coca. Le coût est évidemment important, mais aussi la valeur nutritive du lait est évidemment beaucoup plus importante". »

Que penses-tu de çà ? Moi, je dis qu’elle a bel air de tenir de tels propos … Qui encourage les pratiques mercantiles des intermédiaires, qui favorise la dérégulation des marchés, etc ???

Ce ne serait pas le libéralisme ? Et son discours, du populisme ? Si les agriculteurs lui font confiance, ils ont encore de belles années de souffrance devant eux. Faut quand même pas oublier que la Commission européenne est AUSSI un nid de Droite !

Tu vas me dire que je critique sans rien proposer … Si on commençait par payer les agriculteurs au juste prix de leurs productions et si ensuite on les écoutait – eux qui savent quand même de quoi ils parlent ! -, on avancerait vers la résolution de problèmes dont un – plus loin mais pas tant que ça – qui est la répartition des ressources alimentaires sur la planète.

Enfin, c’est juste mon avis !

@+ - Will…

12:20 Écrit par Will - will.lebrun@gmail.com dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Il s'agit d'une situation inacceptable, les autorités tardent à les aider malgré que c'est aujourd'hui qu'ils en ont le plus besoin ... Quand arrivera-t-on à une solution ? Quand toutes les exploitations seront fermées ?

De plus, j'ai l'impression (mais cela ne reste qu'une impression) que madame Laruelle n'est pas aussi intéressée par le sujet que son homologue régional wallon du CDh par exemple. Bref, je ne pense pas qu'elle (et surtout ses idées) soit "compatible" afin d'apporter la meilleure solution aux agriculteurs.

P.S. : Je suis aussi étonné de voir que cette dame éprouve des ... sentiments.

Écrit par : Sébastien Strazzer | 23/07/2009

Les commentaires sont fermés.